top of page
  • Photo du rédacteurAimer Sa Vie

Comment aimez-vous ?



Comment aimez-vous ? (Votre conjoint, vos enfants, vos amis)

 

À quels moments vous sentez-vous vraiment aimé ? Et, comment aimez-vous ? La question est différente, mais la réponse est souvent la même.

 

Aimez-vous :

 

  • Recevoir un compliment ?

  • Être pris dans les bras ?

  • Recevoir un cadeau ?

  • Vivre un moment de complicité ?

  • Que l’on vous dise : « je t’aime » ?

 

Vous n’avez peut-être pas la même façon de vous détendre, ou de gérer votre stress que votre conjoint, votre meilleure amie ou votre enfant. C’est pareil avec l’amour !

 

Géraldine se sent aimée quand son partenaire lui dit qu’elle est belle, alors que Jérôme a besoin d’un câlin pour se sentir aimé.

 

Quand on lui parle dans son propre langage d'amour, la personne se sent aimée pour ce qu'elle est, et son réservoir émotionnel se remplit.

 

Nous exprimons nos sentiments de façon différente et le langage de l’amour varie d’une personne à l’autre.

 

Nous parlons chacun un langage d’amour qui nous est propre.

 

C’est rare dans un couple que les personnes expriment leur amour de la même manière, ce qui peut être à l’origine de bien des malentendus !

 

Dans son livre « Les langages de l’amour : les actes qui disent je t’aime » (éditions Farel), le conseiller conjugal américain Gary Chapman a repéré au moins cinq types de langages différents.

La thèse de l’auteur est que chaque personne s’exprime dans une langue amoureuse maternelle unique, les autres langages étant des acquisitions tardives.

 

Pour une vie affective épanouie

 

Commencez par reconnaître votre propre langage d’amour.

 

Ensuite, décodez le langage d’amour de votre partenaire. Vous pourrez même devenir bilingue ou trilingue, et parler plusieurs langages.

 

Il sera alors facile d’aimer l’autre comme il/elle le comprend et de se sentir aimé, même si l’autre parle un langage d’amour différent du nôtre.

 

-        Les paroles valorisantes : Faire un compliment, reconnaitre ses forces, compétences, donner des signes de reconnaissances positifs…Les mots sont très importants !

-        Les moments de qualité : Être ensemble, partager des activités communes. Avoir un dialogue de qualité où partager nos expériences, nos pensées, nos sentiments et désirs, un moment rempli d’écoute empathique et de confidences.

 

-        Les cadeaux : Si votre partenaire parle ce langage, faites une liste de tous les cadeaux qui pourraient lui faire plaisir et offrez-en quand vous avez envie de lui dire « je t’aime » …Ce n’est pas une question d’argent ! Le cadeau est un symbole, il peut  même être gratuit.


-        Les services rendus : Faire le café le matin, participer aux tâches ménagères ou s’occuper des enfants, etc. Le service a une valeur encore plus grande quand il vient de votre propre initiative !

 

-        Le toucher physique : Se tenir par la main, se prendre dans les bras, se câliner, donner un massage, se toucher en regardant un film, l’embrasser le matin… et au coucher.

 

Les trois questions qui pourront vous aidez …

1. Qu’est-ce que ton/ta partenaire ne fait pas et qui te blesse le plus ?

2. Que demandes-tu le plus souvent à ton/ta partenaire ?

3. Comment as-tu l’habitude de démontrer ton amour ?


Nous pouvons en conclure que l’amour est un choix, car nous pouvons simplement, avec ces nouveaux outils, choisir d’apprendre le langage d’amour de notre partenaire et exprimer notre amour par son langage.


Répondre au besoin de l’autre, par amour, est un choix qui mènera l’autre à se sentir en sécurité face à notre amour, et à sentir qu’il ou elle a de la valeur à nos yeux.


Bien entendu, les langages de l’amour s’appliquent aussi avec vos enfants, tous vos proches !


Notre mission de vie est de vous apprendre à aimer la vôtre ! Cela vous semble compliqué ? Et si nous prenions rendez-vous pour en parler ?

Karine et Hendrika

Kinésiologues pour enfants, adolescents et adultes.

A Auderghem, à 5min à pied du métro.

Tel. : 0476 220 526   

 

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page